Jihad contre le terrorisme: le jihad en Islam

Pour ceux qui ne comprendraient pas le jeux de mots, le mot jihad vient de JA-HA-Da qui signifie faire un effort, lutter. Parler de jihad contre le terrorisme, c’est donc faire un petit pied de nez aux mauvaises langues!

Je n’ai en réalité aucun mérite pour ce titre ni pour les explications qui vont suivre, que je tire d’un documentaire réalisé par la Bridges Fundation : Jihad on terrorisme. Parmi les personnes interviewées dans ce formidable reportage, des intellectuels musulmans (Suheib Webb, Fadel Soliman, Abdullah Hakim Quick, Jamal Albadawi) ainsi que des spécialistes de politique et de droit international.

Quelles sont les différents types de Jihad?

Le jihad spirituel est la lutte menée par chacun contre ses mauvais penchants afin de s’améliorer spirituellement. Par exemple en étant patient avec son mari ou sa femme, en se levant au milieu de la nuit pour prier, en se montrant charitable de manière discrète, etc. Ceci me fait penser au clip d’une chanson où l’on peut voir un petit garçon tenir une pancarte affirmant « manger du brocolis est mon jihad personnel »!
Le jihad verbal consiste à dire la vérité, même lorsque cela va contre nos intérêts, et à défendre la justice. Nous allons tous mourir au bout du compte, donc autant mourir dans la dignité en dénonçant l’oppression. Selon le prophète de l’Islam (que la paix soit sur lui), « La meilleure forme de Jihad est une parole de vérité, en présence d’un Tyran » (Musnad Ahmed)
Et enfin le fameux jihad combatif, appelé aussi le petit jihad, concept le moins bien compris tant au sein du monde musulman qu’à l’extérieur.

Pourquoi le concept du jihad combatif est-il si mal compris? Quelles sont les raisons de ce malentendu?

1. La majorité des gens ne réalisent pas que la plupart des règles entourant le Jihad combatif sont le fruit du travail de juristes ayant étudié la question tout au long de l’histoire. Le Coran et la Sunna énoncent certes des principes universels pour le combat, mais ces principes ont été dictés, définis et compris à travers les époques. Donc ce qui convenait à une certaine époque ne convient peut-être plus à l’heure actuelle;
2. Le comportement des musulmans eux-mêmes, qui ne respectent pas les principes islamiques;
3. L’ignorance des médias et des gens en général;
4. La longue histoire de problèmes entre l’est et l’ouest.

Alors, Le jihad combatif…c’est quoi?

Pendant 13 ans, les premiers musulmans ont été violemment persécutés par leurs contemporains (boycott, tortures, etc.). Pourtant, ils n’ont jamais prit les armes ou fait montre de violence. Ce n’est qu’après de nombreuses années qu’une révélation de Dieu leur donne la permission de combattre en réponse à l’agression, dans un seul et ultime but, celui de rétablir la justice; et seulement si la restauration de la justice par des moyens pacifiques a échoué. Tout ceci nous ramène au Jihad spirituel : il serait très dangereux de s’attaquer a ses ennemis avant de s’être attaqué à son propre égo. On ne ferait que changer un tyran pour un autre.

Autorisation est donnée à ceux qui sont attaqués (de se défendre) – parce que vraiment ils sont lésés; et Dieu est certes Capable de les secourir – ceux qui ont été expulsés de leurs demeures, – contre toute justice, simplement parce qu’ils disaient : « Dieu est notre Seigneur ». Si Dieu ne repoussait pas les gens les uns par les autres, les ermitages seraient démolis, ainsi que les églises, les synagogues et les mosquées où le nom de Dieu est beaucoup invoqué. Dieu soutient, certes, ceux qui soutiennent (Sa Religion). (Coran, sourate 22, versets 39 et 40).

Et s’ils inclinent à la paix, incline vers celle-ci (toi aussi) et place ta confiance en Dieu, car c’est Lui l’Audient, l’Omniscient. (Coran, sourate 8, verset 61).

[…] s’ils restent neutres à votre égard et ne vous combattent point, et qu’ils vous offrent la paix, alors, Dieu ne vous donne pas de chemin contre eux (Coran, sourate 4, verset 90)

Ainsi dans le Coran, lorsque l’on parle de « victoire manifeste », il s’agit de la signature d’un traité de paix et non d’une bataille gagnée (Coran, sourate 48 verset 1). A méditer…

Les manipulations du texte

Certains prennent des versets hors-contexte ou n’hésitent pas à faire des couper-coller des textes religieux afin de tromper ceux qui n’ont pas une connaissance assez grande de l’Islam. Deux exemples :
« Combattez pour la cause d’Allah » : Le texte complet est en réalité « combattez pour la cause d’Allah ceux qui combattent contre vous et ne transgressez pas, certes Allah n’aime pas les transgresseurs » (Coran, sourate 2, verset 190). Il s’agit ici clairement d’un cas où le musulman est agressé.
« Tuer-les où que vous les trouviez » : en entier, cela donne «Tuer-les où que vous les trouviez et expulsez-les de là où ils vous ont expulsés » (Coran, sourate 2, verset 191). Ce verset fait référence à la reprise de possession des terres et des maisons injustement prises par l’occupant.

Si les musulmans se trouvent dans une situation où le combat est permis, ils doivent également respecter de nombreuses règles, qui ne sont pas sans rappeler les règles actuelles du droit humanitaire, édictées des centaines d’années plus tard. Parmi ces règles, l’interdiction de s’attaquer à des civils, de torturer les prisonniers de guerre (physiquement ou psychologiquement), de détruire les infrastructures (ne pas empoisonner les puits), de mutiler les cadavres ou de tuer les animaux. Le combattant musulman a également l’obligation d’enterrer les corps de ses ennemis abandonnés sur le champ de bataille et de protéger les lieux de culte et la nature. Enfin, le jihad combatif doit se limiter à ce qui est nécessaire pour restaurer la justice. En aucun cas l’oppressé ne doit devenir l’oppresseur.  La légalité du Jihad combatif est donc déterminée non seulement par le but poursuivi mais également par les moyens utilisés.

La notion de dommage collatéral n’existe pas en Islam. La mort d’un innocent reste la mort d’un innocent et le meurtrier devra en rendre compte le jour du jugement.

Le fanatisme n’est pas nouveau :

Le prophète lui-même avait parlé de l’apparition future de fanatiques parmi les musulmans.

Des gens sortiront de ma communauté. Ils réciteront le Coran, et votre récitation n’approchera en rien de la leur. Votre prière de même ne sera rien à côté de la leur, ni votre jeûne en comparaison du leur. Ils réciteront le Coran en s’imaginant qu’il est pour eux, alors qu’en réalité il les condamne. Leur récitation n’ira pas plus loin que leur gosier. Ils quitteront la religion comme la flèche quitte l’arc (Sahih Muslim)

Le mouvement des Khawarij est apparu peu de temps après sa mort et s’apparente aux mouvements violents actuels qui se réclament de l’Islam. De telles idées n’avait cependant jamais connu un grand succès ou eu de grandes répercussions dans l’histoire de l’Islam, jusqu’à récemment. Ces mouvements ont en communs certaines caractéristiques : aucune place pour l’analogie ou le contexte, pas de recherches quant aux raisons derrière les textes religieux, ils discréditent les savants et les intellectuels et regardent la société (musulmane ou non) d’une façon négative, voire apocalyptique.

Pour conclure, rappelons que le terme ou le concept de « guerre sainte » est inexistant en Islam.

C’est la vie qui est sacrée, pas la guerre.

Pour aller plus loin (différents avis sur la question du Jihad): La paix est ce que nous souhaitons

Publicités

A propos penseesdunemusulmane

Musulmane convertie à l'Islam. Je vis au Québec. Venez lire ce que j'ai à en dire!
Galerie | Cet article, publié dans A propos de l'Islam, Accueil, Et le reste! (Jihad, femmes, etc.), Spiritualité et pratique religieuse, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

24 commentaires pour Jihad contre le terrorisme: le jihad en Islam

  1. belin dit :

    ISLAM-JIHADPour en savoir plus, je vous conseille d’aller voir http://www.memri.fr. Des infos de première main. Très sérieux.

  2. lolo dit :

    En quoi la conquête de l’Espagne (qui ne fut jamais volée aux musulmans) est-elle justifiée par le jihad?
    Idem pour la conquête du Yémen qui fut « volée » aux païens de l’époque (et non reprise…)
    Entre parenthèses, ceux qui voulaient rester chrétiens ou juifs devaient payer un tribut, sinon… « il sera considéré comme L’ENNEMI de dieu et de son prophète »…
    Et je suppose que ceci ne signifie pas qu’on allait leur donner de bonbons…

    Si vous relisez la biographie de votre prophète (celle de Hichâm et non celle de ce Ramadan) vous comprendrez que l’on puisse douter, que l’on doute, du fait que le jihad soit une réaction à une campagne de torture.
    Après avoir abandonner son métier de vendeur de chameaux, il est clair que Mohammad voulu créer une autre religion.
    Il l’a conçue parfaitement pour son époque: Proche des autres monothéismes, basée sur la même tradition (Le livre…) et en évitant l’écueil qui consiste à définir dieu (sourate des lumières)

    Pour la faire grandir il a parlé à certains pour les convertir, donc pour les détourner de l’ordre social dans lequel ils vivaient. Il fut donc pris « en grippe » par d’autres « braves » croyants.
    C’est le lot de toutes les religions d’empêcher l’avènement des autres… (l’idiotie est le châtiment des idiots n’est-ce pas?).
    Il a donc été maltraité et ses nouveaux disciples aussi;
    Mais le fait de passer au jihad n’est rien d’autre que la décision d’un homme de guerre, d’un homme politique, connaissant parfaitement la voie qui le conduirait à dominer tout opposant plus efficacement que d’aller distribuer l’aumône dans des vallées asséchées du côté de la Mecque.

    Cette guerre, ces batailles, ces massacres! lui ont permis de capter l’impôt et la plus grosse part du butin de guerre (proportionnellement aux autres massacreurs).
    Le jihad, les guerres napoléoniennes, puniques ou médiques, ont toutes la même justification: « je veux à moi ce qui est à toi »…
    A ce propos, les femmes de ses ennemis vaincus n’appartenaient pas aux musulmans avant ces batailles; Pourquoi les prendre alors, comme esclaves ou « épouses »???

    De même, comment expliquer l’assassina, le lynchage des poètes qui le dénigraient ?
    Ces derniers n’avaient rien pris aux musulmans…

    Relire la bio de ce personnage, montre que tous ceux qui veulent casser la gueule aux opposants son les bien venus dans l’islam;
    Comme dans toutes les religions d’ailleurs.
    Paix à vous

    • Cliquez sur le lien au bas de l’article, vous aurez déjà un début de réponse à vos questions (tous les différents avis sur le Jihad). Notez aussi que lors de la conquête de l’Espagne, le Prophète était mort depuis longtemps (en fait, toutes les guerres dites de conquêtes se sont fait après sa mort…) donc il y a toujours matière à discussion à ce sujet.

      Concernant l’impôt à payer pour les chrétiens ou les juifs, ca n’a jamais été une condition pour qu’ils puissent continuer à pratiquer leur religion! Il s’agit d’un impôt en échange de la protection militaire des musulmans. Les musulmans de leurs côté payaient aussi un impôt (plus élevé d’ailleurs je crois) mais comme il s’agissait d’un impôt religieux, les non-musulmans en étaient dispensés.

      En ce qui concerne les ennemis vaincus et les femmes, il y a également beaucoup d’éléments à prendre en compte, notamment le contexte de l’époque et la facon dont les femmes captives étaient traitées, qui est à milles lieux de l’esclavage moderne telle qu’on le concoit et n’est aucunement lié à une idée d’infériorité de l’être humain par rapport à un autre. Dieu dit d’ailleurs que le maitre aurait pu être l’esclave et vice-versa.

      De plus, il n’a jamais été autorisé à un homme d’avoir des relations sexuelles avec une femme contre son gré (à ce sujet, pourquoi mettre le terme épouse entre guillemets?…).

      L’autorisation d’avoir des relations sexuelles avec ses esclaves a été autorisée pour plusieurs raisons (notamment le fait que, comme dans le mariage, la relation est connue et l’homme a la responsabilité financière de la femme et des enfants qui pourraient naitre de la relation). Mais il y a également de nombreux hadiths sur le respect, le traitement des captifs, etc. qui écarte toute possibilité de violenter une femme. D’ailleurs, ca n’a jamais été compris de cette manière par les savants. C’est un sujet sur lequel j’ai un projet d’article depuis quelques temps, je vais essayer de finaliser ce projet prochainement…

      Je concluerais simplement en disant que si Mohammed avait voulu le pouvoir et la richesse, il aurait pu l’obtenir dès le début à Médine, puisque cela lui a été proposé à maintes reprises par les puissants de l’époque afin de le faire taire, Or il a toujours refusé et vécu très humblement.

      • lolo dit :

        La conquête du Yémen se fait à sa demande.

        L’Espagne et tout le bassin méditerranéen, en son nom … dire qu’il est mort à cette époque est peu concluant.

        « Payer pour la liberté de religion »
        « celui qui veut rester juif ou chrétien on ne peut l’en empêcher, mais alors il doit payer un tribut pour être protégé par dieu et son envoyé, sinon (s’il ne paye pas) … il sera l’ENNEMI de dieu et de son prophète … autrement dit:
        Si t’es pas musulman, tu passes au crachoir ou tu dégages.
        Ma formulation est moins coranique, mais elle est parfaitement respectueuse de l’esprit de l’ordre de Muhammad.

        Les femmes captives étaient exploitées, vous le confirmez, et je ne vois pas en quoi ceci fut justifié par une soi-disant récupération de biens spoliés.
        L’époque était certes différente, mais dieu si il existe (j’oublie un moment l’inintérêt de cette hypothèse) devait pressentir l’iniquité de ces commerces ignobles et aurait dû en inspirer son envoyé (à moins qu’il n’y ai pas de dieu, ce qui jusqu’à présent reste le constat évident que tout le monde peut faire).

        « Epouse » entre guillemets…
        Oui, car
        Pour la veuve d’un mari assassiné, j’imagine qu’on pas d’autre choix que d’accepter d’être la 21eme ou la 22eme épouse du responsable des massacres, et quand on a que 7 ans c’est encore un peu plus … difficile (oui je sais Aicha n’était pas une prise de guerre …)
        A notre époque, les relations sexuelles avec mineur sont un crime (donc une violence)

        La vue des savant m’importe peu, je sais lire…
        Et le prophète dit bien que l’époux peux frapper sa femme l’lorsqu’elle a un comportement qui ne sied pas à ce dernier, un article n’y changera pas grand chose. (les autres religions ne sont pas en reste loin s’en faut, je vous l’accorde.)

        On n’a proposé que des richesses au prophète à Médine; Or ce qu’il voulait c’était la source des richesses: « Le pouvoir », qui est la garantie de capter les richesses quand il le veut, où et quand il le veut.
        C’est d’ailleurs sa première préoccupation à chaque conquête: « l’impôt »

    • Mobarak Saar dit :

      Bonjour,

      En lisant votre commentaire, j’aimerais clarifier certains points que vous avez cités.
      Quand on analyse un système ou un modèle de société comme le modèle islamique, il faut l’analyser dans sa globalité pour comprendre les finalités de ce système. Une analyse d’un point isolé sans prendre en compte le reste du système pourrait conduire à des conclusions erronées. Un exemple de cela est la taxe que les non musulmans doivent payer pour vivre dans une société musulmane.
      Cette taxe est pour assurer leur protection au sein de la société musulmane comme ils ne sont pas obligés de s’engager dans l’armée ou participer aux activités militaires de l’état. Par contre, les musulmans ont l’obligation de participer à ces activités.
      D’autre part, cette taxe n’est pas discriminatoire dans le sens où même les musulmans doivent payer une taxe supérieure (2.5 % de leur fortune chaque année pour ceux qui ont atteint le minimum requis).
      Un autre point important, quand vous parlez d’Ibn Hicham ou autre. Il faut être conscient que tout ce qui est dans ces livres n’est pas véridique. En effet, à l’époque les livres produits étaient écris pour des savants et non des livres de vulgarisation. Les savants de l’époque rapportent toutes les histoires qui circulaient entre spécialistes ou tout simplement les histoires populaires. Pour laisser aux autres savants la possibilité de vérifier la véracité des ces histoires, les chaînes de transmission de chaque histoire était rapportées. Malheureusement, aujourd’hui on imprime ces livres sans mentionner au grand public la méthode d’élaboration des ces récits. Même au sein des populations musulmanes, beaucoup de gens prennent comme véridique toute histoire cités dans ces livres.
      De plus, Ibn Hicham que vous avez mentionné est né presque 150 ans après la mort du prophète. Il n’était pas un témoin direct ou contemporain de ces événements.
      Avec tout mon respect, le fait que vous vous en moquer da la vue des savants spécialisés par ce que vous savez lire est un peu ‘’hautain’’. Lire un livre d’ingénierie ne fait pas de vous un ingénieur ou quelqu’un qui est capable d’analyser et comprendre des plans d’ingénierie.
      Revenant à l’histoire de Yémen, selon l’historien que vous avez mentionné (Ibn Hicham), le prophète n’a pas conquis ce pays. À l’époque le Yémen était sous le contrôle de l’empire perse. Le prophète a envoyé des lettres aux rois et chefs de toutes les puissances de l’époque et parmi eux l’empereur perse. Celui-ci n’a pas apprécié qu’un arabe ‘’inconnu’’ lui adresse une lettre pour l’inviter à cette nouvelle religion. Il a déchiré la lettre et a demandé à son gouverneur de Yémen de capturer cet homme et lui envoyer sa tête. Quand le convoi du gouverneur est arrivé à Médine, le prophète informa ces gens que l’empereur avait été assassiné par son fils. Devant cette information, ils sont retournés au Yémen pour vérification. Une fois l’information vérifiée, le gouverneur s’est converti à l’Islam et le prophète l’a gardé comme gouverneur jusqu’à sa mort.
      Paix à vous.

      • Anonyme dit :

        Bonjour
        Il m’est en effet difficile d’avoir une vue précise de la société musulmane de l’époque,
        Ceci est d’ailleurs vrai pour tous, j’en veux pour preuve que des « savants » (les guillemets sont là car « savant » a une signification occidentale toute autre que la définition coranique de ce même mot) j’en veux pour preuve, disais-je, que des « savants » seraient nécessaires dans toutes discussions un peu problématiques…
        Je trouve pourtant très restrictif le fait de demander à ces « savants » l’autorisation de savoir réfléchir.

        Toutefois, mon propos ne concernait pas la société musulmane mais la vision du jihad combatif.
        Je soulignais le fait que toutes les guerres et batailles menées par les compagnons du prophètes n’étaient pas, loin s’en faut, justifiée par :
        « Autorisation est donnée à ceux qui sont attaqués (de se défendre) » :
        Là je mes les guillemets parceque c’est un copié collé 🙂 ).
        Je le soulignais dis-je et argumentais;

        Comment?
        Et bien en prenant des guerres, et des prises de guerre n’ayant pas de rapport avec le dol subit par les fidèles de Muhammad.

        En cela,
        Le Yémen fut conquis sous la menace à ce qui subsistait de l’influence de l’empire Perse et son zoroastrisme. Cet empire, à ma connaissance, ne prit jamais rien aux musulmans.

        L’impôt fut imposé aux non croyants sous peine qu’ils fussent considérés comme des ennemis,.. Ce qui veut bien dire ce que cela veut dire…
        Là encore, quel dédommagement? pour quel dommage?
        Que les obligations des musulmans soient contraignantes n’équivaut pas à la menace d’être pris pour l’ennemi d’un homme qui prit du plaisir à égorger de ces propres mains des dizaines, de personnes, et d’en avoir fait assassinés bien plus encore.
        Comprenez moi bien, je ne dis pas que Muhammad fut pire qu’un Agamemnon ou qu’un Jules César, je dis simplement que le jihad est une guerre de conquête.
        Et ceci,le prophète le justifiera en disant que seule la vrai religion doit régner sur la péninsule arabique.

        Mais encore…
        Le femmes:
        Que diable les femmes épousées de force ou mises en esclavage ont elles avoir avec la prise des bien dont certains des premiers musulmans furent victimes?
        Et ces pamphlétaires assassinés sur suggestion de Muhammad,.. Qu’avaient-ils volés?

        C’était celà mon propos, et c’était bien une réponse à certains qui prétendent que le jihad combatif serait un simple rééquilibrage des crimes et dols.

        Jusqu’à présent je n’ai pas besoin de « savant » ni de monsieur Ramadan pour le savoir.
        Et il serait spécieux de dire qu’il faille leur avis pour savoir ce qu’il FAUT penser.

        Hicham trop éloigné dans le temps ?
        Fermons tous les livres qui vont du 8em au 21em siècles alors! Non?
        En fait, si Hicham n’est pas contemporain du prophète, il est l’auteur de la plus vieille bio sur lui. (mis à par celle de Ibn Ishâq qui est perdue)
        Comme il le dit lui-même; il site 5 savants et ajoute:
        « Chacun d’eux avaient une narration partielle et incomplète de la bataille de Badr, J’en ai fait moi-même la synthèse pour en présenter un récit homogène » et il fit aisni du reste de l’histoire du prophète.

        Il est donc conscient de ne pas être un témoin direct, mais son récit passera la cap, et c’est aujourd’hui la référence en la matière.
        Il y a sans doute des imprécisions, mais je me demande bien en quoi des « savants » d’aujourd’hui -1400 ans après- pourraient mettre à mal l’essentiel de l’oeuvre.
        Nous semblons l’un et l’autre assez proches sur les événements décrits, et je doute qu’un savant puisse révolutionner cette proximité.
        Quant à savoir si un non croyant peut lire Hicham et donner son avis plutôt que d’écouter sagement et doctement les vues de « savants » dont on ne connait pas grand chose (ou trop de choses dans le cas de Ramandan), je pense que vous connaissez mon point de vue, c’est celui qui dit : « Lis ».
        Par lire, on entend l’activité de consulter, de confronter, de tester les écrits et les théories qu’ils supportent.
        Si; On peut devenir ingénieur en lisant, pour autant que la lecture soit ce que je viens de dire.

        « Lis, car la bonté de ton Seigneur est infinie !
        C’est Lui qui a fait de la plume un moyen du savoir et qui a enseigné à l’homme ce qu’il ignorait.  »

        Zut, la sourate dit ceci encore…

        « Et pourtant c’est cet homme-là qui devient rebelle »

        Oui, la connaissance et le savoir sont souvent pourchassées par les religions, Ève en fut punie pour avoir donner une pomme à Adam.

        Pourtant, c’est si bons le pommes 😉

        Merci pour le partage
        Paix sur vous et vos proches

        • Mobarak Saar dit :

          Bonjour,
          Tout d’abord, je suis désolé pour ma réponse tardive.

          Deux points ont attiré mon attention dans votre commentaire et j’aimerais bien les commenter.
          Tout d’abord, la signification de mot ’’savant’’ pour les théologiens musulmans veut dire tout simplement ‘’spécialiste ou expert d’une question particulière’’. Je vous rappelle que savoir lire ne fait pas de quelqu’un un spécialiste. Le mot qui décrit précisément ce concept est le mot anglais : « scholar ». Je ne connais pas un équivalent en français.
          Être « savant » ou « spécialiste » n’est pas nécessaire pour poser des questions ou parler de toutes sortes de problématiques. D’ailleurs, en Islam, il n’y a pas une autorité religieuse ou « clergé » qui pourraient prétendre le monopole de l’interprétation de textes coraniques ou les dires prophétiques. Tout musulman ou musulmane a l’obligation d’avoir un minimum de connaissances pour pouvoir traiter les différentes problématiques qui pourrait croiser sur son chemin. L’étude de la religion n’est pas non plus réservée uniquement aux croyants. Mais comme toute autre chose, nous ne pouvons tirer des conclusions que en appliquant une méthodologie scientifique (objective) loin de tous « préjugés ». Et qui dit méthodologie scientifique dit un certain « background » en la matière. Généralement, comme toute science, nous n’acquérons pas ces connaissances en lisant quelques livres ou en assistant à quelques conférences sur le sujet.
          Tout le monde peut lire Ibn Hicham mais ce n’est pas tout le monde qui peut juger de la véracité des récits rapportés dans son livre. Non plus, tout le monde n’est pas capable de vérifier le degré de validité des « chaines de transmission » de ces récits. Un autre point, tout le monde ne maîtrise pas la langue arabe pour pouvoir comprendre les textes correctement.
          Je vous donne un petit exemple ici pour vous montrer la complexité de la question; la compréhension du sens exact d’un mot qui a perdu toutes ses autres significations au fil du temps et qui n’est plus utilisé aujourd’hui que dans un seul sens. Les linguistes arabes connaissent très bien cette erreur que beaucoup commettent et notamment les traducteurs. L’exemple est tout simple, aujourd’hui dans tout le monde arabe, le verbe « Kazab : كذب » est utiliser pour dire « mentir ». Dans tous les nouveaux dictionnaires et dans toutes les écoles (du primaire à l’université) ce verbe a une seule signification : « mentir » alors qu’en vrai ce verbe était utilisé à l’époque de prophète et pendant plusieurs siècles après lui pour dire « mentir », « se tromper » en plus d’autres signification selon le contexte de la phrase. Certainement, vous connaissez que quand un « spécialiste » rapporte qu’une personne dans n’importe quelle « chaines de transmission » a menti, la validité des récits et des « Hadiths » rapportés par cette personne devient très faible et nous ne pouvons plus les utiliser pour en tirer une conclusion. Cependant, si cette spécialiste voulait dire tout simplement que la personne s’est trompé, la conclusion change complétement. Savoir lire uniquement n’est pas suffisant pour devenir « spécialiste » d’une quelconque question. Il faut maitriser plein d’autres choses pour être capable de « dealer » avec ces livres.
          Un deuxième exemple pour illustrer encore mieux mon idée et montrer la complexité du travail à faire. Je vais utiliser votre propos : « Et ces pamphlétaires assassinés sur suggestion de Muhammad,.. Qu’avaient-ils volés? » pour vous montrer que « savoir lire » n’est pas assez pour maîtriser la question.
          Première remarque, quand on analyse des événements historiques, on doit les voir avec les yeux de l’époque et non avec les critères de notre ère. C’est-à-dire, nous ne pouvons pas comparer les rôles joués par les poètes et leur place dans la société arabe de l’époque aux poètes d’aujourd’hui.
          Les poètes à l’époque joué un rôle crucial dans la société et ils étaient considéré comme une fiereté « tribal ». Quand un poète « apparaitre » dans une tribu à l’époque, celui-ci fait la fête des jours pour célébrer cet événement. Comme la culture arabe est une culture orale tout ce qui circule et reste dans la mémoire collective des gens était sous forme de poésie. Un poète était capable de créer des histoires héroïques autour de sa tribu, détruire les tribus ennemis en les ridiculisant, en les attaquant à travers sa poésie et même de déclencher des guerres en créant des alliances en jouant sur le « nerf » tribal. La majorité des gens (Mme et Mr tout le monde) était beaucoup plus sensible à cette « propagande » qu’un poète peut mener.
          Si donc on veut comparer entre le rôle joué par les « pamphlétaires » de l’époque et leur équivalent aujourd’hui, on parle d’un système d’information (Tv, presse…) de propagande très puissant qui peut mener à des pertes de guerres et à de la désinformation de la majorité des gens.
          Donc pour vraiment comprendre tout le contexte et maitriser assez les éléments nécessaires pour pouvoir tirer des conclusions, il ne suffit pas de savoir lire. Il faut avoir des connaissances dans plusieurs domaines et avoir une vision globale de système avant de commencer à le critiquer.

          Wa salamo Alykoum

    • Lolo, En plus de m’attribuer des choses que je n’ai jamais écrites, vous abordez pas loin de dix sujets différents en l’espace de deux commentaires. Sérieusement, est-ce que vous vous attendez à ce que je vous réponde en détail sur chacun sous forme de commentaires?!

      Dans un débat intelligent, on reste concentré sur le sujet, on ne s’éparpille pas en lançant tout ce qui nous passe par la tête. Cette façon de faire est typique de ceux qui ont juste un trop plein d’émotions à faire sortir, pas de ceux qui cherchent à dialoguer.

      Je pourrais noircir des pages et des pages sur le traitement équitable et respectueux des musulmans envers les minorités religieuses, tel que cela est rapporté par de nombreux historiens (musulmans ou non). Mais il y a déjà des livres pour çà, il suffit de bien vouloir les ouvrir.

      Vous refusez de lire l’article que je vous conseille, vous vous moquez de l’avis des savants qui ont étudié en profondeur pendant des années (auquel vous préférez substituer votre interprétation personnalisée des choses).

      Vous êtes donc visiblement plus intelligent(e) que le reste du monde.

      Grand bien vous fasse.

      • Anonyme dit :

        Madame
        Il me semble que vous dites bien
        « En ce qui concerne les ennemis vaincus et les femmes, il y a également beaucoup d’éléments à prendre en compte, notamment le contexte de l’époque et la façon dont les femmes captives étaient traitées »
        Femmes captives = Butin donc c’est bien une exploitation; quelque soit la nature de cette dernière. Je ne vous fais donc dire rien d’autre que ce que vous dites.

        Je n’aborde pas 10 sujets différents mais un seul, le Jihad et sa justification,
        Ceci est complexe, et il me paraît juste de traiter quelques uns de ses aspects.
        -Le motif du Jihad
        -Le sort des victimes où des « conquis »
        -La ponction des richesses
        3 facettes d’un même sujet donc, et non dix sujets.

        Je n’ai en rien dit que la religion musulmane était moins respectueuses des minorité que les autres.
        Et en effet, il y a des pages est des pages à écrire là dessus!
        Parce que s’il on compare les massacres des musulmans de Maari et autres atrocités des armées d’Isabelle la Catho sur ces même musulmans on peut dire que le sort des juifs et des chrétiens sous les Nasrides d’Espagne était exemplaire.

        Mais là, je vous parlais du Jihad
        Avec les connaissance que j’en ai, oui, car je ne vais pas répéter comme vérité vraie ce que des « savants » nous autorisent à penser.
        Ce que je sais, je l’ai lu d’écrits coraniques ou plus largement bibliographiques, et comme je le disais à monsieur Mobarak, ce n’est pas interdit de savoir par la lecture (c’est même recommandé par la sourate de l’adhérence (avec quelques limites cependant…))

        L’argument selon lequel il faudrait lire TOUT avant de parler me semble un peu court s’il on admet que pour ce faire il faudrait lire pendant 60-80 ans avant de dire un mot.
        Échanger, débattre, ce n’est nullement assimiler tout ce qu’un autre veut vous faire admettre puis le répéter consciencieusement.

        Paix à vous et vos proches

  3. Nafi3 dit :

    salem raleikoum , oui mais le souci d’aujourd’hui même ceux qui luttent FI SABILI LAH et défendent la cause d’ALLAH et des musulmans dans les terres d’Islam VOUS LES AIMEZ PAS … et vous êtes même EXTRÉMISTE DANS VOTRE FAÇON D’ÊTRE PASSIF ON VOUS MASSACRE MAIS Y A TOUJOURS UN OU DEUX AVEUGLE POUR DIRE OUI MAIS AVANT TOUT LE JIHAD C’EST LE JIHAD NAFS …

    • Wa alikoum salam

      Les deux tiers de mon article parle du Jihad combatif en détail. Malheureusement pour vous, le Jihad ne peut pas servir d’exutoire à toutes vos frustrations. Il y a des règles en Islam et il faut les respecter. On dirait que vous n’avez même pas lu l’article, sérieusement…

  4. Wasalamou’aleykoum Warahmatollah wabarakatoh

    je vous ai fait un articles a ma façon,sans jeux de mots etc…’Orthographe n’est pas trop mon truc,mai contrairement a toi je n’ai ni un voile sur le coeur ni un voile sur les yeux,pour toi le jihad ces la biographie ! et cela doit restée comme ça euhhhhhhhhhh tu veut que je devienne une chêvre ces ça,ces bien le passée mai la réalitée ces encore mieux puisque dans les biographie et prédiction de notres noble et merveilleux prophète Mohamed saws il nous a donnée le conseil et les ordres à suivre si nous sommes agressée ! ah oui je ne recite pas les pays déjà citées par tous ça mai je te propose et non comme tu le dit des VIDEO youtube mai bien mieux des video que tu n’ose pas regardée par peur d’être choquée ou je ne sais quoi,je vous poste un extrait de votres laborieux message en
    MODE ISLAM BISOUX « Le prophète, sws, n’a jamais insulté les croyances des autres, »ce qui veut dire que vous avouée être d’une autres croyance que la sunna !!!je n’ai déjà et ne le ferai jamait critiquée ni le prophète ni les sahaba,ces toi que je critique et ton site poubelles ces a cause de toi que nos soeurs suive le chemin des prostituée ohhhhhhh ça te fache et ces pourtant vrai avec vous l’islam ces la femme très belles et maquillée(oû est la pudeur) l’islam ou la femme donne des ordre a l’homme(l’imamette=bid’a) etc.. etc… etc……votres islam a permis en France d’ouvrir une mosquée pour homosexuelles ! voila en deux mot ces quoi ton islam de paix etc….bonne lecture j’ai fait l’article juste pour vous http://rachidou2.skynetblogs.be/archive/2013/06/08/8-juin-2013-destruction-d-un-chart-de-shabiha.html et je ne vous insulte pas je donne mon avis en tant que musulman pratiquant la sunna avec force honneur et fermetée :).

  5. Premièrement et encore une fois, relisez l’article, je n’ai jamais dit que les musulmans attaqués n’avait pas le droit de se défendre (au contraire la résistance à l’oppression est une obligation), simplement que les conditions du combat était limitées à des situations bien précises et selon des règles bien définies. Nous sommes tous concernés par les souffrances de nos frères et sœurs dans les pays que vous avez cités, vous n’êtes pas un meilleur musulman parce que vous criez plus fort et postez des vidéos youtube sur votre site.

    Sur mon blog il y a des musulmans et non musulmans et tout le monde est le bienvenu . Toutes les personnes censées et qui réfléchissent peuvent contribuer au débat. De plus j’imagine que dans votre tête, prénom occidental = non-musulman, n’oubliez pas que l’Islam est universel et non le monopole des arabes.

    Et pour finir, je vous rappelle que le respect est une valeur islamique centrale. Lorsque vous parlez de mon « Islam de débile » c’est profondément irrespectueux et insultant. Le prophète, sws, n’a jamais insulté les croyances des autres, et encore moins les positions de ses compagnons.

    Relisez l’histoire du traité de Houdaybia: lorsque les compagnons étaient enragés par les conditions humiliantes du traité et qu’ils voulaient se battre, le prophète, sws, les a ramené à une position plus pacifique.

    L’islam n’est pas là juste pour faire la guerre, que l’on soit en position de force ou de faiblesse. Il ne faut pas toujours se laisser emporter par ses émotions au mépris de la raison et surtout, de l’exemple que nous devons tous suivre en tant que musulman: celui du prophète Mohammed, sws, qui doit éclairer nos choix et nos décisions en tout temps.

    Ps: non je ne trouve pas votre vidéo plus instructive qu’une réflexion poussée et argumentée sur les règles et la signification du Jihad.

    Salam Aleykoum.

  6. Oui,l’islam aux canadiens genre « une petite maison dans la mosquée » cet à vous de relire le VRAI islam et non votres Islam pour débile profond,ces vous qui faite de l’islam une religion d’amour et de paix ! alor que les musulman sont massacrée partout dans le monde :Irakk;tchétchénie,afghanistan,iran,et SYRIE etc….mai oui biensûr le jihad ces du bisoux/bisoux,pour ma part je vous présente mon site « l’Avenir c’est l’islam’ que je vous suggère très fortement de lire,vous y trouverai plus de 14.500 articles,réfutation,danger et preuve que les musulmans sont massacrée de partout et Allah a dit:Autorisation est donnée à ceux qui sont attaqués (de se défendre) – parce que vraiment ils sont lésés; et Dieu est certes Capable de les secourir – ceux qui ont été expulsés de leurs demeures, – contre toute justice, simplement parce qu’ils disaient : « Dieu est notre Seigneur ». Si Dieu ne repoussait pas les gens les uns par les autres, les ermitages seraient démolis, ainsi que les églises, les synagogues et les mosquées où le nom de Dieu est beaucoup invoqué. Dieu soutient, certes, ceux qui soutiennent (Sa Religion). (Coran, sourate 22, versets 39 et 40).
    l’islam a la base oui ces une religion de paix,mai les mécréants font tous leur possible pour nous massacrée donc il n’est plus question de leur tendre la joue….http://rachidou2.skynetblogs.be/archive/2013/06/08/moudjahidin-lit-le-coran-avant-les-combats.html,voici juste une video de mon site pour vous montrée la réalitée sur le terrain,ce qui est bien plus instructif que vos articles ou si je ne me trompe ce sont des mécréants qui vous réponde et non des musulmans ?

  7. Relisez mon article et respirez par le nez.
    Ps: il n’y a pas que la France dans le monde, ici on est au Canada.

  8. Anonyme dit :

    Wawwwwwwww qu’elle beaux détournement de la réalitée,pourquoi tu ne montre pas ce que font par exemple les chiite pour le moment en Syrie,ce qui ce passe en syrie mes ton text a la poubelle avec tes jolie mot d’islam amour et bisoux ! non mai je rêve les musulman sont massacrée,femmes violée et brûlée vivante,enfants décapitée ces un très grave génocyde,mai toi tu nous montre les détails mai pas la réalitée,tu est musulmane sunnite je te présentes tes petite frères et soeurshttp://www.therevoltingsyrian.com/post/49863784113/this-is-genocide-this-is-banyas-syria-this-is ou ce qu’il en reste,aux lieux de nous écrire des text a ta façon écrit les avec la véritée tous simplement,j’ai ausi un site ou je ne mache pas mes mots sur le jihad et contrairement a ton text j’y montres totalement ce qu’est le vrai jihad,ces beax les jolie mots ma tu devrai prendre contact avec les musulman qui sont sur le terrain et leur demandée comment ils doiveréagir quand ils voie leur épouse violée sous leur yeux et ensuite brûlée et aussi leur enfants décapitée juste parceque ils sont sunnite(le vrai islam) ces bien de vouloir éclaircir certain point sur le jihad mai ton text ne montre pas la véritée ces juste du blablabla made in france comme d’habitude allahyster vous êtes tous endormie avec vos belle phrase.et moi je suis en contact avec les moudjahidin qui combate les chiite alaouite(shabiha) et croyer moi les video qu’ils publie me glace le sang a chaque foi.

  9. phoebuss dit :

    « rappelons que le terme ou le concept de « guerre sainte » est inexistant en Islam. » Tiens tiens, c’est étrange, on m’avait pourtant appris au collège/lycée (privé catholique) que Jihad = guerre sainte… -> Toujours se méfier de la désinformation causée par l’islamophobie.

    • Ce malentendu est du aux premières traductions du Coran et aux concepts de la culture chrétienne transférés et appliqués aux concepts islamiques qui semblaient similaires aux traducteurs de l’époque.

  10. Morgane dit :

    C’est un super article! je regrette de pas comprendre l’anglais parce que j’aurais adoré regarder le documentaire… tant pis!

    C’est très clair et ça m’a appris pas mal de chose sur la question!

    Un grand merci pour ce petit (euh…grand plutôt) éclairage 🙂

  11. camille dit :

    salam alaikoum

    wahhh mais faudrait que tout le monde lit ça! bravo et merci!

    barak Allahu fiki, qu’Allah t’en récompense et nous guide sur le droit chemin!
    salam alaikoum

  12. çà me fait plaisir:) Si tu comprends l’anglais, n’hésite pas à regarder le documentaire en entier, il est bien plus complet que mon article!

  13. Merci, merci, merci. J’avais entendu une très brève explication une fois, mais là c’est bien détaillé et très clair. Je vais tâcher de l’assimiler parce que c’est un des arguments numéro 1 qu’on me sort sur le sujet, que c’est marqué qu’il faut tuer tout le monde, etc.
    J’avais essayé de lire le Coran (bon, je dois dire que j’ai pas réussi à le lire en entier, c’était très très dense), mais pendant une première lecture on peut pas bien tout saisir. J’avais juste l’impression générale que c’était pas un livre violent, mais j’arrivais pas à l’argumenter.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s