Muhammad, vie du prophète: enseignements spirituels et contemporains, par Tariq Ramadan

Cette biographie du prophète (que la paix soit sur lui) est l’histoire d’une vie pleine d’amour et de spiritualité. Si vous êtes à la recherche de nombreux détails historiques, ce livre ne vous conviendra donc peut-être pas, bien qu’il aborde la plupart des évènements clés.

En effet comme le titre l’indique, l’accent est mis sur les enseignements que l’on peut tirer de la vie du prophète dans nos vies actuelles. Il y a donc de nombreuses pauses dans le texte pour attirer notre attention sur certains éléments. Les explications sont parfois évidentes mais çà fait quand même du bien de les lire.

Le livre explique par exemple pourquoi les personnes qui se convertissent n’ont pas à changer de prénoms ou pourquoi l’apostasie, hors de tout contexte de haute trahison, n’est pas punissable de mort puisque du temps du prophète, des personnes ont quitté l’Islam sans être inquiétées.

Un beau livre qui explique également les relations de fraternité et de tolérance mutuelle avec les chrétiens et les juifs de l’époque (avant leur détérioration ultérieure) ainsi que la place accordée aux femmes (même si justement, on reste un peu sur notre faim concernant les femmes).

Grâce au récit détaillé des batailles et de leurs contextes, on comprend la logique et la justesse des décisions prises (les évènements souvent invoqués par les détracteurs de l’Islam ne sont pas ignorés).

Les erreurs commises par les musulmans et l’évolution progressive des mentalités vers une spiritualité plus profonde nous permettent aussi d’entrevoir l’ampleur de la tâche prophétique, loin de la vision condescendante que le recul de l’histoire nous donne parfois. On ressent, on vit, on s’imbibe de la société de l’époque avec ses contradictions, ses défis, ses forces et ses faiblesses.

Tariq Ramadan revient également sur le sens des termes « musulmans » et « Islam », au-delà de la réalité sociologique d’aujourd’hui. Islam en tant que soumission au Tout Puissant, chemin vers la paix intérieure…

Seul petit bémol à mes yeux : Deux courtes lignes suffisent pour dire que le prophète s’est marié à Aicha quand elle était petite fille. Pas d’explication, pas de commentaires, rien. Or de nombreux savants réfutent cette théorie (leurs arguments sont très bien résumés par Michel Dardenne ici). J’ai donc été un peu surprise que le débat ne soit pas même évoqué. Je ne sais toujours pas pourquoi Tariq Ramadan a choisi de ne pas développer ce point dans son livre mais je sais que dans un reportage ultérieur sur la vie du prophète, que vous pouvez visionner ici, il affirme ne pas adhérer à cette théorie. Aurait-il changé d’avis? Ou souhaitait-il, comme il l’indique dans son introduction, coller aux sources les plus classiques? A suivre…

Mis à part ce point, cette biographie est un bon livre pour ceux qui veulent apprendre et comprendre les bases spirituelles de l’Islam. Je dirais même que pour un débutant, il contient des notions bien plus importantes que tous ces détails techniques dont on les abreuve souvent.

Pour les musulmans de longue date bien instruits, vous n’apprendrez peut-être rien de nouveau mais le livre (pas très long) vous plaira surement par son éclairage spirituel. Personnellement, il m’arrive encore d’en relire certains passages, juste pour le plaisir…

Le parcours du Messager renvoie aux questions premières et éternelles : sa vie est une invite à l’humilité, à la fraternité, au respect, à la justice et à la paix. Mais aussi, et surtout, à l’amour. C’est pourquoi le souffle de la Révélation porte un enseignement utile à tous les hommes, qu’ils soient ou non musulmans.

Publicités

A propos penseesdunemusulmane

Musulmane convertie à l'Islam. Je vis au Québec. Venez lire ce que j'ai à en dire!
Galerie | Cet article, publié dans Accueil, Lectures, Livres sur l'Islam, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Muhammad, vie du prophète: enseignements spirituels et contemporains, par Tariq Ramadan

  1. Ping : Muhammad, vie du prophète: enseignements spirituels et ... | Livres de Tariq Ramadan | Scoop.it

  2. loulouat dit :

    Assalâmu ‘alaykum wa rahmatullah wa barakatuh

    Encore moi… je ne me lasse pas de commenter 🙂
    J’ai également beaucoup apprécié la lecture de ce livre.

    Sur le « débat » existant sur l’âge supposé d’3Aïcha lors de son mariage, j’essaie de prendre en compte deux choses :

    1- les ahadith authentiques de Boukhari et Mouslim indiquent les choses clairement, au point que tout le monde pense depuis toujours que l’âge de Aicha était de neuf ans (sans compter que même dans les monarchies occidentales de l’époque on retrouve des mariages semblables :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Mariage_en_France
    « Vers la fin du Moyen Âge, l’âge minimum des fiançailles est fixé à 7 ans et l’âge du mariage à 12 ans par le droit ecclésiastique. Les garçons ne peuvent pas se marier avant 14 ans. L’Église a pourtant la possibilité de faire des exceptions lorsque l’union peut rétablir la paix entre deux familles. La précocité de l’engagement est normale à cette époque où la durée de vie et donc la durée de la jeunesse sont très courtes. Pendant l’Ancien Régime, il n’y a plus que 4% de femmes qui se marient avant 17 ans. Les femmes les plus jeunes sont majoritairement issues de classes élevées, et se marient avec des hommes souvent beaucoup plus âgés. »
    Différentes références indiquent :

    Isabelle de Hainaut, 9 ans, mariée à Phillippe Auguste qui a alors 15 ans.
    Theophano, 11 ans, est mariée avec l’empereur germanique Othon II.
    Bathilde, 15 ans, mariée à Clovis II .
    Hildegarde, 14 ou 15 ans, épouse de Charlemagne.

    Comment, alors que tous l’ont compris comme cela depuis 14 siècles, savants, érudits et musulmans lambda compris, viendrait-on aujourd’hui de « découvrir » que lorsqu’on parle d’une fille de 9 ans, cela voudrait dire une fille de 9 après un événement x ?

    2- le Prophète ‘alayhi salat wa salam était bon et juste. Cela me suffit, et suffit à ce que je ne m’inquiète pas pour Aicha.

    La question qu’un frère avait posée et qui me revient tout le temps quand ce sujet est abordé est : pourquoi c’est devenu important que Aicha n’ait pas 9 ans…

    • Asalam Aleykoum,

      Avant toute chose, je suis tout à fait d’accord avec votre deuxième point. Absolument personne ne peut nier que Aicha est devenue une femme épanouie, intelligente et indépendante et qu’elle aimait profondément le prophète, que la paix soit sur lui. Quelle que soit la réponse au sujet du mariage, elle n’en a visiblement pas été traumatisée, bien au contraire!

      Si vous écoutez bien les arguments il n’y a pas seulement la question de 9 ans après un évènement x ( ça c’est plutôt une tentative d’expliquer ce hadith authentique pour qu’il concorde avec les autres informations dont on dispose), mais surtout le fait que plusieurs informations de source fiable ne concordent pas mathématiquement et c’est là que le bat blesse. Pour ma part, je pense que ce n’est pas impossible qu’on se trompe depuis plusieurs siècles car cet argument est très convaincant (sinon il faut admettre qu’on s’est trompé ailleurs). De plus j’ai parlé un peu autour de moi avec des arabes ayant vécu comme nomades et ils m’ont confirmé que oui, parfois il calculait à partir d’un évènement connu de tous (ex: une grande sécheresse, etc.).

      Je suis d’accord pour dire que socialement l’âge du mariage n’a pas toujours été aussi élevé mais peut-on vraiment prendre l’Europe du Moyen Age comme un modèle?…de plus, on parle d’un mariage consenti lorsqu’elle avait 6 ans (et consommé plus tard). Là en ce qui me concerne je bloque totalement (pourtant il ne semble que j’ai essayé de voir les choses avec du recul et de l’ouverture d’esprit). 6 ans ce n’est pas 12 ans si vous voyez ce que je veux dire…

      L’âge d’Aicha est probablement devenu important car certains utilisent cet argument pour se marier avec de très jeunes filles (et là on s’entend je ne parle pas de mari doux et attentionné ni de fillettes consentantes…).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s